CHMP. été 2019: Le TC Jargeau SH1 rate le coche malgré une Perf de Stephen !

Nous vous l’avions annoncé, cette 4ème rencontre des championnats par équipes été 2019, représentait une finale avant l’heure pour la Poule C de la division 4. En effet, au coude à coude, à égalité de points depuis la première journée du championnat, le TC Jargeau SH1 et le TC Boigny 2 se retrouvaient à Boigny pour une rencontre qui forcément allait permettre à l’une des deux équipes de prendre l’ascendant et une sérieuse option sur le titre final avant la dernière journée de championnat le week-end prochain. Une rencontre donc forcément importante à appréhender dans l’optique de passer en division supérieure l’année prochaine ce qui restait l’objectif de l’équipe.

Pour cette rencontre, Sébastien Hartmann avait sélectionné les joueurs suivants:

  • joueur 1: Eric Fèvre (15/4)
  • joueur 2: Stephen Hurson (30)
  • joueur 3: Cyrille David (30/1)
  • joueur double: Christopher Hurson (30/1)

Du côté de Boigny, Christophe Cazeaux nous a confié avoir épinglé cette journée sur le calendrier de l’équipe et mobilisé les troupes avec son meilleur casting potentiel:

  • joueur 1: Nicolas Lefèvre (15/4)
  • joueur 2: Nicolas Delas (15/5)
  • joueur 3: Christophe Cazeaux (15/5)
  • joueur de double: les mêmes. 

Au regard de la feuille de match, le TC Jargeau SH1 ne partait clairement pas favori, il nous manquait notamment Christian André (15/5, 3ème à la Race et Monsieur 100% en match par équipe).

C’est donc Cyrille David qui a lancé la rencontre par le premier simple opposé à Christophe Cazeaux, Capitaine de l’équipe de Boigny et fervent admirateur du Challenge TCJ Race (cf article: TCJ News: Le TC BOIGNY va reprendre le concept du TCJ Race Challenge en interne pour leur propre Club.).
Le match se lance, et si techniquement Cyrille semble largement au niveau de son adversaire, ce dernier ne cède aucun échange gratuitement. Pire, Christophe Cazeaux ne fait jamais de faute, d’une régularité impressionnante, qui oblige notre joueur à forcer pour tenter de déborder l’insubmersible joueur du TC Boigny 2. Cyrille s’accroche, fait bouger son adversaire sur le court, mais ce dernier fait toujours l’effort pour forcer Cyrille a faire le coup de plus qui souvent fini par une faute apportant l’avantage à son adversaire. Le premier set est malgré tout très serré, le match est long, le score pas forcément représentatif, Cyrille s’incline 6/3. A la pause au changement de côté, l’équipe réunit derrière Cyrille et ce dernier restent serein, rien est perdu au final ce set s’est joué sur des détails. Cyrille repart donc de plus bel à l’attaque, mais boosté comme jamais par le gain du premier set, Christophe Cazeaux ne lâche toujours rien et monte un peu plus au filet. Cela force encore plus Cyrille à prendre des risques, et au final, entrainent un ratio faute directe/points gagnants défavorables qui offrent la victoire à Christophe Cazeaux et le TC Boigny 2. Score final: 6/3 6/1.

1-0 pour le TC Boigny 2 à la suite d’un match de deux heures et d’une belle stratégie mise en place par un joueur patient et sacrément coriace. C’est donc au tour de Stephen de rentrer sur le terrain opposé pour ce match à Nicolas Delas, un ancien de Meung sur Loire et ancien 15/3. C’est un beau challenge qui attend Stephen. Le match se lance, les deux joueurs sont des attaquants, d’un côté Stephen qui cherche à pouvoir tourner sur son coup droit pour flinguer les points, de l’autre le joueur de Boigny qui cherche de la longueur pour venir agresser Stephen à la volée. Un beau duel se met en place, Stephen est dans le coup ! A tel point qu’il réussit à chiper le service de son adversaire en fin de première manche pour l’emporter 6/4. Durant ce temps, le troisième simple se lance à l’extérieur, les terrains n’étant pas praticables en ce début de matinée, les deux premiers matchs se sont joués à l’intérieur. La pression monte puisque le troisième simple semble mal embarqué. Et en même temps, au retour de la pause après cette première manche, l’adversaire de Stephen accélère et joue son va-tout. Sans que le match ne bascule totalement, Nicolas Delas, du TC Boigny, réussit à contrôler la seconde manche et à revenir dans le match 6/3. Il ne faudrait pas perdre ce 3ème set, sinon le risque de défaite avant même le double est réel. Stephen revient donc sur le terrain avec le regard du guerrier ! On entend presque la musique du groupe Survivor en toile de fond « Eye of the Tiger »… 😉 Et c’est survolté que Stephen entreprend cette manche décisive, vous vouliez du spectacle vous avez été servi ! Les deux joueurs ont déployé un très beau jeu technique, avec un vrai tennis offensif de bout en bout, mais lors de cette dernière manche, c’est Stephen qui a pris le dessus pour l’emporter au panache ! Score final: 6/4 3/6 6/2, une superbe Perf pour Stephen qui devrait pouvoir retrouver son classement 15/5 de 2018 en cette fin de saison à la FFT, à l’image de son excellente saison 2017 où il avait terminé vice-champion au TCJ Race Challenge derrière un certain Nith Ros. Bravo Stephen !!! 🙂

1-1 entre les deux Clubs, le match des numéros 1 avait déjà démarré entre temps entre Eric Fèvre et Nicolas Lefèvre et c’est Lefèvre qui après un premier set ultra serré avait l’ascendant sur le joueur du TC Jargeau qui ne lâchait rien sur le terrain, mais ne réussissait à conclure sur les points importants. Nicolas Lefèvre mène 6/2 3/2 0/40 sur le service adverse, l’heure est grave ! Nous jouons depuis déjà 1h00, le score du premier set n’est pas représentatif du fait que chaque jeu s’est joué avec au minimum une égalité à 40/40. Et la seconde manche démarrait bien pour Eric qui menait 2/0, mais son adversaire a enchainé les 3 jeux suivants et possède 3 balles de break, ça grimace du côté des supporters du TC Jargeau et nos fidèles supportrices de l’équipe SH1 Mesdames Hurson (merci les filles pour votre soutien sans faille depuis le début du championnat !). « Allez Eric ! » vient briser ce silence angoissant, PAN un service gagnant, 15/40. PAN, un service suivi d’un retour gagnant, 30/40. Puis un échange interminable, Stephen annoncera après le match un nombre hallucinant d’échanges de plus de 30 balles entre les deux joueurs, finalement conclu par Eric, 40/40. Deux balles de break suivront encore, mais c’est finalement Eric qui prend ce jeu qui change beaucoup de chose dans la psychologie du match et revient à 3/3. A 4/4, Eric s’offre deux balles de break et concrétise sur sa seconde puis confirme au service derrière pour revenir à une manche partout: 6/4. Nous jouons depuis 1H45, les deux joueurs sont déjà très marqués avant le démarrage de ce set décisif. Ce dernier sera peut-être même le plus disputé, mais Eric chipe le service de son adversaire pour mener 4/3 (au meilleur moment comme dirait Jean-Paul Loth) et confirme derrière au service 5/3. Son adversaire prend un coup au moral, mais n’abdique pas. A 30/30 sur son service, Eric construit le point pour s’offrir une balle de match, mais ce dernier sort deux points à la volée remarquables pour s’offrir une balle de jeu alors qu’il était mal embarqué et revenir à 5/4 re-motivé comme jamais. Au changement de côté on entend les joueurs de l’équipe 1 clamer « C’est maintenant Eric ! » Et c’est ce qui arrive, avec le joueur du TC Jargeau SH1 qui assure son service le jeu suivant pour remporter ce match en 2h24… Pfff c’était chaud, score final 2/6 6/4 6/4 et 1-2 pour le TC Jargeau SH1 ! 😉

Cette rencontre décisive pour le titre, se jouera donc sur le double décisif, notre Club possède un avantage tout relatif, puisque le double rapportant deux points, seule la victoire lors de ce match fera réellement la différence. Là deux écoles s’opposent, d’un côté le TC Jargeau qui fait rentrer un joueur frais en la personne de Christopher qui bien évidemment est associé à Stephen galvanisé par sa Perf du match précédent et le TC Boigny 2 qui aligne ces deux 15/5 des matchs 1 et 2, Christophe Cazeaux et Nicolas Delas. 30 et 30/1 vs 15/5 et 15/5, nous ne partions pas favoris. Mais les frères Hurson en font fi et se lancent dans ce match avec une grosse motivation, menant 3/1 dans la première manche, la dynamique est bonne et laisse envisager le meilleur… Puis, la machine s’enraye, le TC Boigny 2 en profite et commence à accumuler les jeux pour revenir puis mener la danse, l’incompréhension commence à s’afficher sur le visage de nos joueurs, puis l’agacement… Ils perdent le premier set 6/3. C’est l’heure H, le moment ou il faut trouver la solution, pour aller chercher le super tie-break ! Mais les deux 15/5 de Boigny sont en confiance, leur jeu en place. Les frères Hurson tentent de retourner la situation, ils ont deux balles de 2/0 mais la réussite n’est plus là et leurs efforts non récompensés. C’est surement le tournant du match, ensuite Boigny en pleine confiance emporte les points importants, jusqu’à la balle de match, un lob qui tombe pleine ligne dans le coin droit du fond du terrain devant le regard incrédule de Christopher… Victoire du TC Boigny 2 sur le score de 6/3 6/2, bravo à nos adversaires du jour !

 

Arf, que la désillusion était forte à la fin de cette rencontre, avec des mines basses et une déception profonde de nos joueurs… Mais à l’image de la Perf de Stephen, nous pouvons toutefois annoncer que pour un match où nous ne partions pas favori, nous avons largement challengé, le désormais nouveau leader du championnat, le TC Boigny 2. La rencontre c’est d’ailleurs terminée à 16H00 passé, les matchs avaient démarré à 9H00: Belle combativité messieurs ! 😉

Cette défaite, ne permet plus au TC Jargeau SH1 de maitriser son destin, à l’instar de l’équipe SF2, notre équipe 1 masculine se doit de remporter sa dernière rencontre du championnat contre le TC Loury 2, dimanche 26 mai prochain à Jargeau à partir de 9H00 avec un maximum de victoires, tout en étant le plus fervent supporter du TC Marigny 2 pour que ces derniers puissent battre le TC Boigny 2 en parallèle, pour espérer en la faveur des matchs averages retrouver la tête du classement et donc encore croire un peu au titre, qui mathématiquement n’est pas encore acquis… Nous aurons alors 3 équipes à égalité de points (13 pts) en fin de championnat mais une seule qui sera titrée et récompensée en passant en division 3 grâce à la meilleure différence de matchs, de sets voir de jeux. Ce n’est pas encore terminé, allez messieurs jusqu’au bout ! 🙂